Grenoble mobilisé contre le cpe

anti cpe
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Non à la repression !

Aller en bas 
AuteurMessage
J-B FSE

avatar

Nombre de messages : 71
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Non à la repression !   Dim 12 Mar à 15:55

Le gouvernement en plus de nous précariser nous matraque et ment ouvertement pour nous discréditer. Ne les laissons pas faire.
Voici le communiqué de presse de la FSE contre la repression.



CONTRE LA REPRESSION ET LES MENSONGES DU GOUVERNEMENT !!


Suite au succès de la journée du 7 mars, qui a réuni plus d’1 millions de lycéens, d’étudiants et de travailleurs dans la rue pour s’opposer aux projets de démantèlement du code du travail par le gouvernement, de plus en plus d’universités ont profité de cet élan massif pour se mettre en grève. Aujourd’hui, la moitié des universités de France sont en grève (43 précisément), avec occupation et souvent piquets de grève, qui sont le meilleur moyen pour permettre à tous les étudiants de suivre le mouvement sans être pénalisés par la tenue des cours, et massifier ainsi la lutte.
Le gouvernement, voyant dans ce mouvement une menace qui pourrait compromettre la mise en place de ses projets qui visent à détruire nos acquis historiques, multiplie les déclarations fallacieuses (sur le nombre de facs en grève, le nombre de manifestants lors de la journée de mobilisation nationale du 7 mars, etc.) dans le but de discréditer notre mouvement légitime. Le ministre de l’éducation Gilles de Robien va même jusqu’à véhiculer des mensonges, en accusant les étudiants grévistes de violences dont ils ne sont aucunement responsables, notamment à la faculté de la Sorbonne.
Tous ces mensonges, ainsi que la vague de répression qui a touché la plupart des grandes villes mobilisées (Grenoble, Lille, Tours, Rennes, Toulouse, Paris), témoignent de l’incapacité de ce gouvernement à justifier des mesures qui vont manifestement à l’encontre des intérêts du plus grand nombre, qu’ils soient lycéens, étudiants ou travailleurs.
La Fédération Syndicale Etudiante condamne fermement l’attitude de ce gouvernement qui, face aux débats et à la pression populaire, répond par la répression et les déclarations mensongères.
Nous exigeons donc l’arrêt immédiat des poursuites et la libération des inculpés, ainsi qu’un démenti formel du gouvernement sur les déclarations mensongères proférées par le ministre de l’Education Gilles de Robien à l’encontre des étudiants de la Sorbonne.

Fédération Syndicale Etudiante - Solidarité Etudiante !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.luttes-etudiantes.com/index.php
 
Non à la repression !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Deces de Puskas une legende du football mondial
» Ca y est ils remettent ça !
» le procès des Niolins
» repression

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grenoble mobilisé contre le cpe :: Compte rendu-
Sauter vers: