Grenoble mobilisé contre le cpe

anti cpe
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Coordination nationale de Toulouse

Aller en bas 
AuteurMessage
J-B FSE

avatar

Nombre de messages : 71
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Coordination nationale de Toulouse   Dim 26 Fév à 21:08

Dépeche de presse

CPE: une coordination d'étudiants appelle à une grève reconductible

Une coordination nationale d'étudiants, réunie à Toulouse dans la nuit de samedi à dimanche, a appelé "l'ensemble des universités et lycées" à une grève reconductible à partir du 7 mars, date d'une nouvelle mobilisation anti-CPE, a-t-on appris auprès de la coordination.

Cette coordination, réunie à l'université toulousaine Paul Sabatier et à laquelle participaient des représentants de 32 universités, appelle l'ensemble des universités et lycées à rejoindre le mouvement de grève reconductible à partir du 7 mars, souhaitant faire de cette journée "une grève interprofessionnelle réussie et le début d'un mouvement d'ampleur". A cet effet, la coordination étudiante propose que soit fixée une date de manifestation centralisée à Paris dans les jours qui suivent.

Elle appelle également "à des journées fortes d'action les jeudis 2 et 9 mars", proposant aux grévistes des "occupations ou blocages de lieux publics".

Durant sa réunion, la coordination étudiante a défini une nouvelle plate-forme de revendications, se prononçant "contre la casse du code du travail (retrait de la loi sur l'égalité des chances dont fait partie le CPE, retrait du CNE), pour des services publics d'éducation de qualité, contre le traitement répressif des mouvements sociaux".

Une prochaine "coordination nationale des facs, lycées et travailleurs précaires en lutte" est prévue le 4 mars à l'université de Jussieu (Parix VI).

_____________________________________________________________


REVENDICATIONS :

-plate-forme de Rennes -> 3 contre (adopté)

Amendements de la plate-forme de Rennes:
-réengagement financier de l’état dans le service public pour une Université publique 37 pour 25 contre 19 NPPV (adopté)
-retrait de la loi Fillon 7 contre 19 NPPV (adopté)
-reconnaissance de nos diplômes 35 pour 24 contre 17 abstention 19 NPPV (adopté)
-contre le pacte sur la recherche 46 pour 15 contre 33 NPPV adopté
-Texte ou revendication texte sur l’autonomie des Universités 8 pour 44 contre 5 abstention 40 NPPV rejeté
-abrogation de la LOLF 7 pour 35 contre 6 abstention 48 NPPV reporté
-refonte du système de bourse 0 pour 47 contre 0 abstention 48 NPPV reporté
-contre le traitement répressif des mouvements sociaux, amnistie: 46 pour 10 contre 23 abstention 18 NPPV adopté
-des lycéens qui ont participé au mouvement contre la loi Fillon 64 pour 6 contre 4 abstention 21 NPPV adopté
-des personnes poursuivies suite a la révolte des quartiers populaires en Novembre 2005 47 pour 6 contre 7 abstention
36 NPPV adopté
-des étudiants et lycéen qui ont participé aux mouvements contre le CPE 62 pour 1 contre 3 abstention 23 NPPV adopté
-retrait du projet de la loi Sarkozy 2 14 pour 36 contre 3 abstention 42 NPPV reporté
-demande de démission du gouvernement dans le texte 22 pour 27 contre 0 abstention 43 NPPV reporté
-demande de démission du gouvernement dans les revendications 20 pour 41 contre 0 abstention 33 NPPV rejeté
-emploi stable pour tous 42 pour 9 contre 4 abstention 37 NPPV adopté
-retrait de tous les contrats précaires 44 pour 10 contre 2 abstention 36 NPPV adopté
-contre la charte des stages 9 pour 20 contre 5 abstention 59 NPPV reporté
-retrait de la loi sur les chômeurs dont le CNE fait partie 10 pour 13 contre 10 abstention reporté
-réforme du CDI (développer le droit des travailleurs) 0 pour 35 contre 4 abstention reporté
-les inspecteurs du travail sont les seuls habilités à autoriser les licenciement conformément au code du travail de 1973 9 pour
36 contre 1 abstention reporté
-mentionner dans le texte la suppression du statut MI-SE 40 pour 17 contre 2 abstention 23 NPPV adopté
-principe du regroupement des revendications par thématique 4 abstention adopté

- motion de soutien contre la fermeture de Paris III suite à la création de pôles d’excellences 10 abstention adopté




- PERSPECTIVES -


- Appels a la grève et a des journées:
-Appel a la grève étudiante et lycéenne reconductible a partir du 7 mars. -> Adopté
-Appel a la grève générale reconductible a partir du 7 mars. -> Reporté
-Appel a la grève générale progressive 1 jour la première semaine, 2 jours la deuxième, etc… -> Reporté
- Appeler a faire des manifs le week end pour avoir les saliré-e-s avec nous -> Comptage: 25 Pour; 39 NPPV -> Reporté
- Appeler a la manif interpro du 7 mars -> Adopté
- Appel a une manif a paris après le 7 mars (principe car pas de date) -> Adopté
- Pas d’appel le 16 mars car journée STAPS; Appel commun avec les STAPS -> comptage: 49 pour; 42 NPPV -> Adopté
- Manif et action nationale lycéen-e-s + étudiant-e-s les 14 et 21 mars. -> Reporté


- Actions
- Journée d’action nationale le 2 mars avec blocages (ou actions radicales), partout là ou c‘est possible. -> Adopté
- Journée d’action nationale unitaire le 9; appel aux orgas de travailleurs/euses a s’y joindre. -> Adopté
- Blocage national des gares ou des axes routiers le 7 mars. -> comptage: 50 Pour; 53 NPPV -> Reporté
- Création d’une coopérative en vue d’une grève générale. -> Reporté

Proposer les idées d’action suivantes: (principes)
- Blocage ou occupation a l’échelle nationale de lieux publics les journées d’actions -> comptage: 64 Pour; 2 Contre; 3 Abst; -> Adopté
- Un rassemblent national à l’assemblée nationale ou a un ministère -> Reporté
- Action sur l’UMP et le MEDEF -> Adopté
- Envoi massif de lettres au gouvernement, aux préfectures… pour saturer les services de courrier. -> Reporté
- Action péages prix libre -> Adopté
- Blocages économiques dans des centres commerciaux, mc-do, etc… -> Reporté
- Opérations transport (en commun) gratuits -> comptage: 52 NPPV; 46 pour -> Reporté


- Blocages
- Appel national a la mise en place de piquets de grèves (blocages) sur les facultés et lycées partout ou c‘est possible. -> Adopté
- Appel a occuper les facs et les lycées. -> Adopté


- Interpro et ouverture du mouvement.
- Appel aux travailleurs/euses a se mobiliser pour défendre leur droits a nos cotés. Appel aux syndicats de travailleurs/euses pour qu’ils/elles se mettent en grève; jusqu’au retrait de la loi sur légalité des chances ainsi que l‘abrogation du CNE, aux niveau local et national pour qu’ils appellent unitairement et nationalement a la grève le 7 mars, dire que c’est le début d’un mouvement d’ampleur. la coordination demande aux syndicats de déposer des préavis de grève pour toute la semaine -> Adopté
- Inviter les AG locales a Envoyer des délégation étudiantes et lyséennes dans AG d’entreprises. -> Adopté
- Envoyer une lettre aux syndicats de profs et de parents d’élève pour le repport des épreuves du bac blanc du 7 mars. -> Adopté
- Appel aux AG locales a entrer en contact avec les quartiers populaires (a travers les associations, les lycées, etc…) -> comptage: 50 pour -> Adopté
- Appel a ce qu’il y ai des AG inter pro dans toutes les villes le 7 mars après la manif et l‘action éventuelle. -> Adopté


- Autres propositions
- Essayer de faire venir des députés a l’avant des manifs pour ne pas que les CRS tapent -> Repoussé
- Mettre en place un site internet afin de diffuser des infos et de se coordonner. -> Adopté


- prochaine coord
1er vote Quelle Date? Deux proposition en contradictoire:
- Faire la prochaine coordination nationale samedi 4 mars (la semaine prochaine)
- Faire la prochaine coordination nationale dans 15 jours (pour avoir le temps de récupérer de l’argent pour envoyer du monde)
I -> Comptage: 44 pour la semaine prochaine; 40 pour dans 2 semaine. -> Adopté pour la semaine prochaine

Si la semaine prochaine; 2ème vote en contradictoire sur le lieu:
- Prochaine coordination nationale a la rochelle samedi 4 mars. - Prochaine coordination nationale a Jussieu samedi 4 mars.
-> comptage: 35 pour La Rechelle, 47 pour Jussieu -> Jussieu est adopté

Propositions de modalités:
- Inviter tous les syndicats étudiants et lycéens a titre d’observateur. A ce titre ils auront droit de prendre la parole au début de la coordination. -> Rejeté

Quel nombre de mandats quand une fac est non mobilisée pour cause de vacances?
- soit les mandatés des facs non mobilisées pour causes de vacances gardent le même nombre de mandats qu’aujourd’hui
- soit on baisse d’un cran (les facs a 7 délégués passent a 3; celles a 3 passent a 2.) quand une fac n’est plus mobilisée pour cause de vacances
- soit 2 mandatés quand une fac n’est plus mobilisée pour cause de vacances
-> proposition adoptée: les mandatés des facs non mobilisées pour causes de vacances gardent le même nombre de mandats qu’aujourd’hui


Apparement les revendications ont bien été élargies.
C'est une très bonne chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.luttes-etudiantes.com/index.php
tristan

avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: Coordination nationale de Toulouse   Lun 27 Fév à 4:25

" plus mobilisés pour cause de vacances" ... quand on lit ça on se dit que les luttes sociales ont encore du chemin a faire .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rivolte

avatar

Nombre de messages : 35
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Coordination nationale de Toulouse   Mar 28 Fév à 3:13

J'apporte une précision pour éclaircir ce dont tu parles Tristan.

Le terme "plus mobilisée pour cause de vacances" n'est pas très juste, car en fait il s'agit de "plus bloquée pour cause de vacances".

J'explique : à 3h du mat, samedi soir, après 13h de réunion presque non-stop, il s'agissait de définir les modalités de venue et de vote de la coord de samedi prochain à Jussieux, afin que cela ne soit pas défini le jour même, et que des gens se pointent à 7 sans pouvoir voter ou même rentrer, comme ce fût apparemment le cas à Rennes.

La majorité des gens avaient l'air de se mettre plus ou moins d'accord pour reconduire les modalités votées à Rennes et qui ont été appliquées à Toulouse, SAUF des gens de Nanterre (complexe de supériorité parisienne aidant peut-être), qui souhaitaient pour je ne sais pas quelles raisons que les facs qui ne restaient pas bloquées pendant les vacances voient leur nombre de votant descendre d'un cran (= de 7 on passe à 3 !).

Cela a été rejeté au vote, la majorité des gens pensant, sûrement comme moi d'ailleurs, qu'il était inutile de bloquer une fac vide.

Voilà voilà, cela dit, il est vrai qu'il est difficile pendant les vacances de continuer une mobilisation étudiante qui n'a pas encore une grande ampleur, comme à Grenoble, du fait que la majorié des gens rentrent chez eux, et qu'ils habitent parfois loin de Grenoble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tristan

avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: Coordination nationale de Toulouse   Mar 28 Fév à 12:40

J'entend bien mais la maniere ont c'été formulé avait de quoi étonner ^^
De plus ça me parait une bonne chose que d'occuper une fac pendant les vacances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coordination nationale de Toulouse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Coordination nationale de Toulouse
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Video Street fishing à toulouse
» friends a -50% CHER ONTARIO TOULOUSE
» L'homme du match : Toulouse / Agen
» Infos Toulouse (2009-2010)
» Ouverture Nationale 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grenoble mobilisé contre le cpe :: Compte rendu-
Sauter vers: