Grenoble mobilisé contre le cpe

anti cpe
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'Unef et la démocratie

Aller en bas 
AuteurMessage
Mathieu Sud

avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : Leningrad
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: L'Unef et la démocratie   Ven 24 Fév à 15:05

Voici une fiche pratique de mobilisation que reçoivent les sections locales de l'Unef dans le cadre de la mobilisation contre le CPE/CNE.
Aprés lecture, on se rend bien compte la volonté pour "le syndicat étudiant" de la démocratie au sein du mouvement.
Entre noyautage, stratégie autoritaire et vérouillage des centres de décisions, ils osent encore nous faire de grand discours sur la démocratie!!
Bonne lecture, bon divertissement... jugez par vous même!
Et encore une fois, vigilance! NO PASARAN!

Fiche pratique de Mobilisation



. Comment préparer une AG
ATTENTION : le nombre de personnes présentes à la 1ère AG dépend du nombre
de personnes que vous aurez rappelé et donc de votre nombre de pétitions
avec n° de tel. En gros si vous rappelez efficacement 1500 personnes vous
aurez 150 personnes à l¹AG donc pas de précipitation une AG se prépare !
De même si vous avez plusieurs facs, n¹hésitez pas à centrer sur une seule
pour après étendre le mouv¹ !
-Avoir fait une information massive sur le CPE, il faut donc faire campagne
largement avant la tenue de l¹AG


La journée type où l¹on apparaît en tant qu¹UNEF, c¹est très important !
- Diff à 7h45
- Coller partout l¹affiche accompagnée d¹un bandeau local avec date de
l¹AG
- Tenue de tables
- Interv en amphi avec diff massive à l¹entrée du tract (+ flyer AG) et
circulation de pétition. C¹est ce qui permet de toucher le plus de monde et
donc d¹avoir des AG massives
- Passage en cité U (porte à porte)
- Rappels + taper fichier tous les soirs à partir de 18h

Il faut en plus :
- Le week-end qui précède l¹AG : faire des rappels massifs : adhérents,
contacts pétition
- LUNDI : organiser le Collectif d¹AGE avec les plus motivés que vous avez
rencontrés.
Ce collectif doit être : préparé (répartition des interv, préparer un point
d¹analyse en amont), dynamique (plusieurs personnes doivent prendre la
parole), efficace (prévoir un planning militant à l¹avance sur lequel les
gens peuvent s¹inscrire) et concret (fixer avec les étudiants une date de
1ère AG d¹information).
- Le soir qui précède le jour de tenue d¹AG : envoyer un texto à tous les
numéros de portables récoltés à programmer pour le lendemain matin 10h.
-La fac doit avoir un aspect de mouv¹ : affiche partout, banderolle, ect
-Le soir qui précède faire une réunion spéciale préparation de l¹AG avec les
camarades pour se répartir les rôles, les interv¹, l¹ODJ (voir organisation
de l¹AG) uniquement avec les cadres et cadres intermédiaires.

. Comment organiser une assemblée générale
Les différents éléments d¹une AG :
-la tribune
-l¹ordre du jour
- l¹assemblée en elle même
C¹est éléments ont une importance différentes en fonction des autres forces
présentes. Ils varieront donc en fonction (gauchistes veulent être ou non à
la tribune, autres mobilisation qui se font en parrallèleS)

- la tribune :
La tribune sert à éviter que les AG soient trop bordéliques. Elle est un
outil technique important pour le bon déroulement de l¹AG, il faut donc la
maîtriser parfaitement. Sa fonction est d¹organiser les débats.
Il faut donc absolument que l¹UNEF y soit représentée et même majoritaire si
possible.

Elle peut être composée de 3 personnes aux taches différentes :

ß Le président de séance : le mieux c¹est que ce soit la personne de l¹UNEF.
Il lance le débat en introduisant les différents points à l¹ordre du jour et
distribue la parole. Il doit gérer l¹AG ( énervement, confusion,
enthousiasme, longueurS ) et rythmer le déroulement de celle ci. Sa fonction
la plus difficile est d¹essayer tout au long de l¹AG de récapituler les
différents points de vue et de formuler des propositions. Quand cela est
nécessaire il doit aussi faire passer aux votes sur des propositions
claires.
Il est fondamental que cette personne sache s¹imposer, qu¹elle est un sens "
politique " de la situation, qu¹elle sache où elle veut arriver à la fin de
l¹AG, qu¹elle connaisse parfaitement la tête de toutes les autres forces,
qu¹elle soit assez intelligente pour gérer une liste d¹inscrits. (limiter
dès le début le temps d¹interv¹ pour tous et intercaler un mec UNEF et
autres forces mais sans que cela soit visible)


ß Les 2 preneurs de notes : il faut mieux qu¹il y en ait un des deux qui
soit de l¹UNEF
Ils prennent en notes les débats propositions et décisions de l¹AG qui
seront ensuite proposées par le président de séance

Pour aider, le camarade qui tient la présidence, il faut absolument un ou
deux cadres qui soient chargés de gérer la salle, faire intervenir les
camarades pour que l¹UNEF ou des proches UNEF interviennent dans notre sens,
aller parler aux gauchistes ou droitiers pour les occuper et minimiser leur
prise de parole, gérer tout événement perturbateur puisque celui qui est à
la tribune ne peut pas le faire.

Il faut aussi un camarade qui soit en charge spécifiquement de faire passer
une feuille de présence pour récupérer les coordonnées. Il ne doit pas
quitter la feuille des yeux et la récupérer obligatoirement à la fin. Ces
contacts sont la chose la plus précieuse de l¹AG.

- l¹ordre du jour
Afin que l¹AG soit bien organisée, il est utile de proposer un ordre du
jour. Il faut toujours commencer par un point sur le projet CPE et ces
conséquences pour les jeunes et les salariés (Cela permet que si de
nouvelles personnes viennent à chaque AG elles soient informées et donc
capables d¹en parler après autour d¹elle).
Il faut toujours faire un point sur l¹état de la mobilisation (sur la fac et
ailleurs) et le calendrier.
L¹ordre du jour doit être inscrit au tableau et les points rayés au fur et à
mesure de leur traitement.

- l¹assemblée générale
Une assemblée est toujours longue. C¹est une chose que l¹on ne pratique pas
souvent. Les débuts sont souvent chaotiques. C¹est pourquoi elle doit être
organisée très en amont. Il faut se placer dans la salle non pas tous
ensemble (bien au contraire) mais éparpillés dans l¹amphi pour discuter avec
les gens autour. Il faut avoir préparé des interventions des camarades en
amont pour que l¹AG soit dynamique et que nos mots d¹ordre et rythmes
passent dans l¹AG. Lorsque l¹on prend la parole il est important de
s¹adresser avant tout à l¹AG et non pas à la tribune ce sont les étudiants
dans la salle qu¹il faut convaincre pas les autres forces.

Tous les documents d¹analyse doivent être présents à l¹AG

Attention , les gauchistes vont vouloir voter la grève le plus tôt possible.
Lorsqu¹on vote la grève il faut pour voir l¹organiser, donc il faut que l¹AG
soit massive. On ne vote pas la grève à 50 ni même à 300. Une prochaine
fiche arrivera sur la gestion de la grève.

. Conseils pratiques pour organiser des commissions et des AG massives
Voici l¹ensemble des commissions qui peuvent être crées mais les deux plus
importantes sont le comité de mobilisation et la presse.
Dans l¹idéal la commission presse ne doit pas exister et c¹est l¹UNEF qui
doit gérer cela mais si insistance bien mettre un mec de l¹UNEF dans cette
commission. Surtout ne jamais donner le fichier presse de l¹UNEF à qui que
ce soit, seul le président ou le responsable presse doivent l¹avoir.

- Comité de mobilisation
Il coordonne les commissions et prépare les assemblées générales. Il peut
notamment proposer un calendrier pour la semaine

-Commission Action
Elle propose au comité de mobillisation des actions (manifestations ,
occupations, évènements artistiquesS) qui seront ensuite votées par l¹AG, et
les organise.
Cette commission s¹occupe donc de plusieurs groupes de travail :
- Confection de banderoles, pancartes, etcS(confection)
- Commission chants / slogans
- Service d¹ordre et parcours des manifs
C¹est la commission dans laquelle s¹investissent le plus les gauchistesS: il
faut donc la blinder pour ne pas se retrouver avec des occupations toutes
les 3 secondesS

- Commission Externe
Elle s¹occupe de diffuser l¹information à l¹extérieur de l¹université, et
est donc divisée en sous groupes :
- Presse (plusieurs personnes peuvent s¹occuper d¹écrire les communiqués de
presse qui doivent se terminer par le numéro du président d¹AGE, mais une
seule doit être le référent auprès des journalistes)
- Lycées : organise l¹envoi de délégations dans les lycées pour y faire de
l¹information et appeler aux manifs, ce qui est essentiel car ce sont les
lycéens qui permettent de rendre très massives les manifestations. Un tract
spécifique doit être fait pour eux.
- Autres universités : envoi de délégations pour lancer la mobilisation dans
les autres facs de la ville, quand c¹est nécessaire

- Commission interne
Elle gère l¹information et les actions à l¹intérieur de l¹université. Elle
permet de centraliser toutes les informations et de les mettre à disposition
- Point information : Le point information doit être un point central de
l¹université, vers lequel on renvoie tous les étudiants. Il met à
disposition des étudiants : les tracts de l¹AG et des différentes
organisations, les textes de loi, la revue de presse de la mobilisation. Il
s¹occupe de centraliser et d¹afficher les différents rendez-vous : comité
d¹action, commissions, groupes de travail, actions et prochaine AG. Il peut
organiser des amphis d¹informations
- Organisation des piquets de grève : lorsque les piquets de grève sont mis
en place, un référent doit en permanence organiser la rotation sur les
piquets. Des réunions avec les IATOS s¹occupant de la gestion des locaux et
de la sécurité permettent de décider quelles portes sont fermées (par la fac
ou par des tables et chaises) et quelles portes sont filtrées par les
piquets de grève. Cette sous-commission peut également proposer à l¹AG une
liste de filières qui ont le droit de faire cours (genre prépas concours)
- Caisse de mobilisation : Composée si possible d¹un militant de l¹UNEF et
d¹un étudiant lambda (ce qui empêche que l¹on accuse l¹UNEF de quoi que ce
soit), elle s¹occupe de récupérer de l¹argent pour la grève, et d¹autoriser
les dépenses. Elle rend des comptes au comité de mobilisation



. Quelques conseils pratiques supplémentaires

- Si il y a d¹autres forces, l¹UNEF se met à disposition du mouvement et des
étudiants quand elle estime que les revendications sont aussi les siennes.
Pas la peine d¹apparaître en tant qu¹UNEF absolument (autocollants), les
étudiants savent que vous êtes à l¹UNEF. Par contre les militants de l¹UNEF
doivent être toujours présents, faire des propositionsS.
- Les AG doivent débattre du CPE et pas de toutes les réformes
gouvernementales ou du bonheur sur la terre, il faut axer nos interventions
sur ce qui touche les étudiants
- Il faut donc voter des appels courts uniquement sur le CPE. S¹il y a
d¹autres revendications, il faut les voter à part. L¹argument pour ne jamais
élargir les mots d¹ordre c¹est de rester sur le plus petit dénominateur
commun qui fait l¹unité de tous : le retrait du CPE.

- Les documents d¹analyse du CPE doivent être largement utilisés.
- Dans chaque ville universitaire, il faut qu¹il y ait un référent pour les
étudiants mobilisés qui est à la tribune de l¹AG, c¹est le président de
séance, celui qui va répondre à la presse..
- Dans les AG où des mobilisations sont votées où les étudiants sont très
nombreux, il faut mettre en place des commissions (action, réflexion,
extérieurS) qui préparent les AG.
- Si certains s¹amusent à taper sur l¹UNEF, il faut en appeler à l¹unité
pour le retrait du CPE




. Exemple d¹appel court à faire voter quand une AG est très massive
" Nous, étudiants de XXXX, réunis en Assemblée Générale le XXXX, exigeons le
retrait pur et simple du CPE
- Il permet de faire des jeunes un main d¹¦uvre corvéable et jetable en
permettant que l¹employeur puisse licencier pendant deux ans sans motif
quasiment sans préavis et sans indemnités les jeunes employés sous ce type
de contrat
- Il empêche les jeunes de faire des projets d¹avenir (logement, naissance,
prêt,...) et d¹organiser un parcours professionnel
- Il constitue un véritable cadeau aux grandes entreprises
- Il déréglemente entièrement le Code du Travail
- Il ne permettra pas de résoudre le chômage

Nous, étudiants de XXXX, refusons d¹être un main d¹¦uvre corvéable et
jetables
Nous exigeons le retrait pur et simple du CPE
En ce sens, nous appelons l¹ensemble de la communauté universitaire
française et les salariés de ce pays à se mobiliser pour le retrait du Cpe
et à participer aux actions allant dans ce sens "
+ rajouter appel à la manif ou autres AG en fonction
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérémy UNEF

avatar

Nombre de messages : 84
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 18/02/2006

MessageSujet: Re: L'Unef et la démocratie   Sam 25 Fév à 0:19

Ah, formidable, j'espère que tout le monde va la lire, et surtout L'APPLIQUER. On aura peut-être alors des gens qui savent gérer une AG...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.unef.fr/
J-B FSE

avatar

Nombre de messages : 71
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: L'Unef et la démocratie   Sam 25 Fév à 10:34

Je crois que tout Grenoble l'a déjà lu et Le Monde en parle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.luttes-etudiantes.com/index.php
Manu Sud

avatar

Nombre de messages : 65
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: L'Unef et la démocratie   Sam 25 Fév à 22:29

JB, tu as raison pas mal de gens l'on déjà lu.
Sinon, Jérémy de là dire que c'est un manuel utile pour gérer une AG, tu vas loin. Espérons que c'est une pointe d'humour noir.
Cette fiche de mobilisation me parait dangereuse sur deux points.
1. Former et formater des militants avec une technique spécifique est à mon sens une erreur. Toutes les solutions sont bonnes à expérimenter tant qu'elles rentrent dans un cadre honnête.
2. Je trouve cette fiche assez autoritaire (ordre aux troupes militantes, ne peuvent-ilsELLES pas prendre des initiatives?), ellle tend vers une manipulation des individus.Une dérive peut toujours se produire. ( sens politique du président de séance qui se doit de réguler la salle.)

Après la publié dans ce forum, je ne suis pas convaincu que ce soit une bonne idée. Indiquer un lien vers les sources aurait été plus judicieux. Chacun est en droit de se faire sa propre opinion.
Ce document est publié sur le site de indymedia grenoble et celui de la FSE.

Cette fiche n'est pas un montage, le président de l'UNEF au niveau national a reconnu son existence dans Le Monde du 16 février.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.no-log.org
J-B FSE

avatar

Nombre de messages : 71
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: L'Unef et la démocratie   Sam 25 Fév à 23:05

Comme souvent je partage ton analyse camarade
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.luttes-etudiantes.com/index.php
renoo



Nombre de messages : 117
Localisation : grenoble
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: AG et démocratie ?   Sam 25 Fév à 23:33

Manu Sud a écrit:

2. Je trouve cette fiche assez autoritaire (ordre aux troupes militantes, ne peuvent-ilsELLES pas prendre des initiatives?), ellle tend vers une manipulation des individus.Une dérive peut toujours se produire. ( sens politique du président de séance qui se doit de réguler la salle.)

Parce que les AG ne sont pas autoritaires ? Comment discuter à 400 ? Un article interessant qui aborde ce probleme.

http://infokiosques.net/article.php3?id_article=87

ps: Bravo au camarade de l'UNEF d'avoir le courage de défendre ce texte de l'UNEF qui montre comment controler une AG.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manu Sud

avatar

Nombre de messages : 65
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: AG et démocratie ?   Dim 26 Fév à 0:00

Renoo, je suis d'accord avec toi sur le fait que les AG sont autoritaires. Une AG dans les formes actuelles est une parodie de Démocratie: leaders, se disperser dans l'assemblée pour donner l'impression que l'AG renvoie un même discours, ne pas dire à quelle orga on appartient...
Tout ceci, sont des procédés que l'on connait.
Comment les dépasser? Je pense que des temps de réflexions à petit groupes et pas forcément affinitaires peut être un bon début.

Bonne idée de citer le site infokiosque, pas mal de brochures intéressantes dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.no-log.org
J-B FSE

avatar

Nombre de messages : 71
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: L'Unef et la démocratie   Dim 26 Fév à 10:39

De toute façon il faut aussi prendre en compte que la forme actuelle des AG ne plait pas aux étudiants. "J'y vais pas ça va encore être un truc lourd où tout le monde se tire dans les pattes et où on va voter l'AG d'après". C'est un peu le ressenti des étudiants je crois. Effectivement un système de groupes de travail (bien que complexe à mettre en oeuvre) me parait bien plus légitime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.luttes-etudiantes.com/index.php
Jérémy UNEF

avatar

Nombre de messages : 84
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 18/02/2006

MessageSujet: Re: L'Unef et la démocratie   Dim 26 Fév à 14:00

Ce texte est un document de référence envoyé aux présidents des sections locales de l'UNEF, afin que ceux qui n'ont pas encore 5 années d'expérience derrière eux sachent comment gérer une AG. Le turn-over est très important dans le milieu étudiant, il est important de faire ce genre de documents pour aider les jeunes camarades. C'est aussi le rôle des membres du Bureau National qui viennent aider les camarades localement.
Personnellement, après 5 ans et demi à l'UNEF et des dizaines d'AG de tailles variables dans des universités très différentes, je n'ai plus vraiment besoin de me référer à ce genre de documents. Si j'avais eu à écrire un tel document, j'aurais sans doute ajouté des conseils qui me paraissent pertinents et enlevé certains avis qui ne me paraissent pas essentiels.
Mathieu a mis en gras un certain nombre de points pour faire une démontration qui va dans le sens qui l'intéresse: démontrer que l'UNEF, c'est des anti-démocrates qui veulent contrôler le mouvement. Mais en mettant en gras d'autres points, on peut démontrer exactement le contraire: l'UNEF est là pour porter le mouvement jusqu'au point où le mouvement pourra "s'auto-gérer". C'est le sens de la première phrase "le nombre de personnes présentes à la 1ère AG" (Le Monde n'a d'ailleurs tenu aucun compte de la remarque de Bruno, notre président, qui leur rappellait que ce document n'est pas valable à tout moment d'un mouvement, mais seulement au lancement) et de la première phrase de conclusion "Si il y a d¹autres forces, l¹UNEF se met à disposition du mouvement et des étudiants quand elle estime que les revendications sont aussi les siennes.".
Bolchévisme et démocratie. Méditez là-dessus.

J'ai envoyé des textos à un certain nombre de personnes pour les pousser à donner leur avis sur la dernière AG. Pour l'instant, personne ne l'a fait. Si c'est moi qui lance le débat, je sais très bien que beaucoup de gens vont se positionner par rapport à ce que je dis, et non pas en ayant une réflexion critique. Alors je réitère ma demande, cette fois-ci publiquement: donnez votre avis sur l'AG (http://grenobleanticpe.superforum.fr/viewtopic.forum?t=20).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.unef.fr/
J-B FSE

avatar

Nombre de messages : 71
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: L'Unef et la démocratie   Dim 26 Fév à 16:12

Pour moi ce document n'est pas aussi positif, plusieurs choses qui montrent la volonté de manipulation du syndicat bureaucratique majoritaire:

* "La journée type où l¹on apparaît en tant qu¹UNEF, c¹est très important!"
=> Est ce vraiment si important d'apparaitre en tant qu'UNEF? Est ce la finalité du mouvement?

* "Le soir qui précède faire une réunion spéciale préparation de l¹AG avec les
camarades pour se répartir les rôles, les interv¹, l¹ODJ (voir organisation
de l¹AG) uniquement avec les cadres et cadres intermédiaires."
=> Deux choses, se répartir les rôles ça veut dire que c'est du théatre? Et les militants qui ne sont pas cadres ne participent pas?

* "gauchistes veulent être ou non à la tribune"
=> Ah les gauchistes...

* "Il faut donc absolument que l¹UNEF y soit représentée et même majoritaire si possible."
=> Ca c'est pas trop trop démocratique

* "Le président de séance : le mieux c¹est que ce soit la personne de l¹UNEF."
=> Ca non plus

* "limiter dès le début le temps d¹interv¹ pour tous et intercaler un mec UNEF et autres forces mais sans que cela soit visible"
=> Ca c'est carrement craignos, d'autant qu'on vous connait tous et que les vieilles méthodes trotskystes sont un peu dépassées

* "il faut mieux qu¹il y en ait un des deux qui soit de l¹UNEF"
=> Vous devriez arrêter de soupçonner tout le monde

* "Pour aider, le camarade qui tient la présidence, il faut absolument un ou deux cadres qui soient chargés de gérer la salle, faire intervenir les
camarades pour que l¹UNEF ou des proches UNEF interviennent dans notre sens, aller parler aux gauchistes ou droitiers pour les occuper et minimiser leur prise de parole
, gérer tout événement perturbateur puisque celui qui est à la tribune ne peut pas le faire."
=> Les cadres toujours... Et empêcher les gens de parler ce n'est pas non plus très démocratique.

* "Il faut aussi un camarade qui soit en charge spécifiquement de faire passer une feuille de présence pour récupérer les coordonnées. Il ne doit pas quitter la feuille des yeux et la récupérer obligatoirement à la fin. Ces
contacts sont la chose la plus précieuse de l¹AG.
"
=> Pour faire des cartes?

* " C¹est pourquoi elle doit être organisée très en amont. Il faut se placer dans la salle non pas tous ensemble (bien au contraire) mais éparpillés dans l¹amphi pour discuter avec les gens autour. Il faut avoir préparé des interventions des camarades en amont pour que l¹AG soit dynamique et que nos mots d¹ordre et rythmes passent dans l¹AG."
=> Même remarque sur les méthodes trotskystes

* "Attention , les gauchistes vont vouloir voter la grève le plus tôt possible. Lorsqu¹on vote la grève il faut pour voir l¹organiser, donc il faut que l¹AG soit massive. On ne vote pas la grève à 50 ni même à 300. Une prochaine fiche arrivera sur la gestion de la grève."
=> Encore les gauchistes... Et arrêtez un peu avec les fiches, décompressez...

* "Dans l¹idéal la commission presse ne doit pas exister et c¹est l¹UNEF qui doit gérer cela mais si insistance bien mettre un mec de l¹UNEF dans cette commission. Surtout ne jamais donner le fichier presse de l¹UNEF à qui que ce soit, seul le président ou le responsable presse doivent l¹avoir."
=> Les cadres toujours les cadres... Et puis toujours pas de démocratie.

* "C¹est la commission dans laquelle s¹investissent le plus les gauchistes : il faut donc la blinder pour ne pas se retrouver avec des occupations toutes les 3 secondes"
=> Une fixation sur les gauchistes...

* "Caisse de mobilisation : Composée si possible d¹un militant de l¹UNEF et d¹un étudiant lambda (ce qui empêche que l¹on accuse l¹UNEF de quoi que ce soit)"
=> Parano? ou pas?

* "Pas la peine d¹apparaître en tant qu¹UNEF absolument (autocollants), les étudiants savent que vous êtes à l¹UNEF. Par contre les militants de l¹UNEF doivent être toujours présents, faire des propositions"
=> Suivi à la lettre...

* "Les AG doivent débattre du CPE et pas de toutes les réformes
gouvernementales ou du bonheur sur la terre"
=> On sait que vous voulez pas élargir les mots d'ordre.

* "L¹argument pour ne jamais élargir les mots d¹ordre c¹est de rester sur le plus petit dénominateur commun qui fait l¹unité de tous : le retrait du CPE."
=> Comme ça c'est clair

* "Si certains s¹amusent à taper sur l¹UNEF, il faut en appeler à l¹unité
pour le retrait du CPE"
=> Je suis sûr que vous pouvez argumenter mieux que ça

Je passe sur les blancs à combler de l'appel...


Que ce soit clair la polémique ne m'intéresse pas mais au moins reconnait que les fiches comme ça, c'est un peu rigide et pas très flatteur pour l'UNEF. Ca fait un peu... SIR YES SIR!
Et puis bon... la démocratie dont on débattait dans tout ça...
Enfin à la base c'est un forum sur le CPE pas une arène opposant SUD/FSE à l'UNEF.

Je veux bien débattre de l'AG, mais dis moi ce que tu attends et on en parle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.luttes-etudiantes.com/index.php
Mathieu Sud

avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : Leningrad
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Re: L'Unef et la démocratie   Dim 26 Fév à 16:49

Pour un peu alimenter le sujet, sans vouloir me mêler au débat, alllez donc vers ce lien!

http://paris.indymedia.org/article.php3?id_article=51982

ps: merci manu pour le conseil de mettre des liens!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renoo



Nombre de messages : 117
Localisation : grenoble
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: L'Unef et la démocratie   Dim 26 Fév à 17:57

Mathieu Sud a écrit:
Pour un peu alimenter le sujet, sans vouloir me mêler au débat, alllez donc vers ce lien!

http://paris.indymedia.org/article.php3?id_article=51982

ps: merci manu pour le conseil de mettre des liens!

Ah, formidable, j'espère que tout le monde va la lire, et surtout L'APPLIQUER. On aura peut-être alors des gens qui savent gérer une éléction... ;-)


un vieux slogan pour mettre tout le monde d'accord "les syndicats sont des bordels l'unef est une putain."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le_lucien



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Re: L'Unef et la démocratie   Ven 31 Mar à 12:31

c'est marrant il y a une info qu'on ne trouve pas sur le site de l'UNEF : conbien d'étudiants adhérents? je suis sur que le chiffre n'atteind même pas le score déja minable de la représentation syndicale professionnelle (8% des des fonctionnaires et 4% des salariés du privé)...

si pour vous la démocratie c'est écouter les abrutits qui braillent plus fort que la fameuse "majorité silencieuse" en agitants leurs anachroniques drapeaux rouges des hiers qui déchantent alors en avant l'immobislisme! tout va bien camarades ne changeons rien et rien ne changera!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Unef et la démocratie   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Unef et la démocratie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La démocratie étudiante modèle extrème gauche
» L'UNEF, un syndicat in-dé-pen-dant
» Le bac 2009
» ...
» La démocratie est bafouée.. Le CSA s'inquiète

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grenoble mobilisé contre le cpe :: Divers-
Sauter vers: