Grenoble mobilisé contre le cpe

anti cpe
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Repression : etudiants grenoblois en prison

Aller en bas 
AuteurMessage
renoo



Nombre de messages : 117
Localisation : grenoble
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Repression : etudiants grenoblois en prison   Dim 26 Mar à 18:21

Un petit compte rendu trouvé sur indymedia. Je pense qu'il faudrait mettre en avant la repression pendant la manifestation de mardi...


12 heures de procès pour les 13 inculpés majeurs qui sortaient de 36 heures de garde à vue. Des comparutions immédiates, un samedi, dans le tribunal fermé de Grenoble...

Hier (samedi 25), le Tribunal de Grande Instance de Grenoble était fermé, comme tous les week-end. Complètement fermé ? Non, pas vraiment : si vous vous en approchiez, vous découvriez des camions de CRS tout autour, si vous en faisiez le tour, vous trouviez une petite porte ouverte, enfin presque, puisque bien gardée par les "forces de l'ordre". Que se passait-il au TGI de Grenoble, un samedi après-midi ? Le jugement en comparution immédiate de 13 des personnes majeures interpelées pendant la manif de jeudi (2 mineur-e-s passeront plus tard devant le juge pour enfants).

La séance a commencé à 14 heures et s'est terminée à 23h30... 12 heures de tribunal qui faisaient suite à 36 heures de garde à vue pour les 13 garçons inculpés. Treize jeunes de 18 à 23 ans, étudiants, travailleurs, chômeurs, fils de "familles hônnetes" (dixit le Procureur), ou moins "hônnètes"....

Je vous passe les détails habituels de tout procès : la partialité écoeurante des Juges, le ton moralisateur et méprisant lorsqu'els s'adressent aux inculpés, les questions orientées et les remarques déplacées, la parole des inculpés systématiquement coupée, le manque de volonté de comprendre de la part de ces juges qui, tout-e-s puissant-e-s du haut de leur chair, rendent la Justice "au nom du peuple français"... Qui rendent une "justice" si évidemment injuste, si évidemment instrumentalisée, qui se permettent de juger ces treize personnes en comparution immédiate. Comparution immédiate, qu'est-ce que ça veut dire ? Ca veut dire qu'on est pressé, pressé de les juger, ces 13 là, pressé de donner l'exemple. Ca veut dire que l'avocat-e de l'inculpé-e n'a absolument pas le temps de préparer sa défense. Ca veut dire qu'il n'y a pas le temps pour rechercher d'éventuelles témoins - quand on sait qu'il faut deux témoignages pour contredire les dires du Procureur, ce n'est pas sans importance. Ca veut dire, concrètement, dans le cas qui nous intéresse, que les photos qui ont été prises, les vidéos, les témoins, tout ce qui pouvait contredire les versions de la police, n'a pas pu être présenté, n'a pas pu être pris en compte dans le procès, par manque de temps.

Bref, j'en viens à la fin. Sur les 13 :
11 ont pris 4 mois de prison avec sursis (pendant 5 ans) "C'est une sanction d'avertissement que le Tribunal prend contre vous Mr Y, j'espère que vous saurez voir où se trouve votre intêret dans l'avenir"...
1 a pris 5 mois avec sursis pendant 5 ans. Il est accusé d'avoir donné un coup de poing en se débattant, à la policière qui l'arrêtait. (celle-ci ne porte aucune marque apparente de bleu ni de rien du tout).
1 a pris 4 mois et 100 euros d'amende, le tout avec du sursis pendant 5 ans, pour avoir donné deux coups de pied dans une porte d'immeuble, dans le but de l'ouvrir pour échapper aux gaz lacrymo...

Pas de prison ferme requise, donc. Malheureusement, l'un d'entre eux avait déjà 4 mois de sursis pour tout autre chose, et risque donc de faire ces quatre mois-là... Sur les 13, pour 2 ou 3, je ne me souviens plus, la demande de dispense d'inscription au Bulletin 2 a été acceptée. Pour les 11 autres, elle a été rejetée. Ca veut dire qu'à partir d'aujourd'hui, ils ont "un casier", et que tout ce qui est embauche dans la fonction publique, c'est terminé pour eux.

Bon voilà. C'était une journée glauque, déprimante, et rageante. Ce qui reste aujourd'hui, c'est la rage. C'est ça qui compte, peut-être...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delph

avatar

Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 18/02/2006

MessageSujet: Re: Repression : etudiants grenoblois en prison   Dim 26 Mar à 18:31

C'est déguelasse comma ça a été jugé, mais étaient-ils des casseurs ? et qu'on-ils-fait exactement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roder

avatar

Nombre de messages : 118
Localisation : Chambéry (étudiant de)
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Repression : etudiants grenoblois en prison   Dim 26 Mar à 18:34

En effet, mais s'ils ont été condamné, c'est d'une part car ils le méritaient un peu. De plus, il faut arrêter ce genre de sujet qui ne fait que d'inciter à la haine contre l'Etat et de ses représentants de la majorité actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark

avatar

Nombre de messages : 32
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 25/02/2006

MessageSujet: Re: Repression : etudiants grenoblois en prison   Dim 26 Mar à 18:42

Pourquoi le cacher ? les faits sont là Roder.
Autant en parler.
non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blackduty



Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: Repression : etudiants grenoblois en prison   Dim 26 Mar à 18:46

Citation :
Je vous passe les détails habituels de tout procès : la partialité écoeurante des Juges, le ton moralisateur et méprisant lorsqu'els s'adressent aux inculpés, les questions orientées et les remarques déplacées, la parole des inculpés systématiquement coupée, le manque de volonté de comprendre de la part de ces juges qui, tout-e-s puissant-e-s du haut de leur chair, rendent la Justice "au nom du peuple français"... Qui rendent une "justice" si évidemment injuste, si évidemment instrumentalisée, qui se permettent de juger ces treize personnes en comparution immédiate.

J'adore !
Ce qu'il faut pas lire quand meme !
Je comprend pas pourquoi ce genre de personnes essayent de vivre dans un pays aussi corrompu !

Maintenant pour ce qui est de l'article, dans le genre source impartiale d'information, on a vu mieux !!! (même TF1 parait plus impartial et dieux sait que non, elle ne l'est pas !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roder

avatar

Nombre de messages : 118
Localisation : Chambéry (étudiant de)
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Repression : etudiants grenoblois en prison   Dim 26 Mar à 18:51

Dark a écrit:
Pourquoi le cacher ? les faits sont là Roder.
Autant en parler.
non ?

OK, il y a eu des faits. Mais n'oublions pas que c'est un(e) anti-CPE qui parle et quand on est contre qch, on ne sait pas vraiment si les dires sont à 100% exacts. Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark

avatar

Nombre de messages : 32
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 25/02/2006

MessageSujet: Re: Repression : etudiants grenoblois en prison   Dim 26 Mar à 19:06

Peut-être,
alors à toi (à chacun) maintenant de trouver une source sûre pour en avoir le coeur net.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanot 38



Nombre de messages : 167
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Repression : etudiants grenoblois en prison   Dim 26 Mar à 19:42

Relire "les animaux malades de la peste " de La Fontaine, grand gauchiste s'il en est, pour voir que ce n'est pas d'aujourd'huis que les juges ont choisi leur camp.
Les flics ont toujours raison au tribunal, toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blackduty



Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: Repression : etudiants grenoblois en prison   Dim 26 Mar à 20:23

Le FN n'aurait pas tenu de meilleurs propos Jeanot... honnêtement, je veux bien croire qu'il y a eu des boulettes etc... mais là... ça craint sérieusement les propos que tu tiens !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanot 38



Nombre de messages : 167
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Repression : etudiants grenoblois en prison   Dim 26 Mar à 20:35

Blackduty, je ne te demande pas d'être objectif, tape seulement "violences policières" sur google et tu obtiens 1 500 000 pages en français, avec même des comuniqués du syndicats de la magistrature..... merci pour la référence au FN, ça élève naturellement le propos. Sans aller trop loin dans l'histoire, quid de l'attitude des juges sous l'occupation, pendant la guerre d'algérie, en 68, à chaque fois que des force d'autorité se retrouvent face aux citoyens?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sara



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Re: Repression : etudiants grenoblois en prison   Dim 26 Mar à 21:55

C'est sûr que je n'approuve pas les méthodes policières et judiciaires envers ces jeunes...
Cependant ils sont des casseurs, c'est un fait. Et les casseurs ne servent à rien d'autre que foutre la merde. Qui sème la merde récolte... des mois de sursis. De plus les casseurs décrédibilisent complètement les manifestations, je n'ai aucune envie d'être solidaire avec eux!

Néanmoins il paraîtrait que des gens qui n'avaient pas grand chose à voir avec les casseurs sont passés au tribunal et comme le jugement a été expédié, ils ont pris aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
iut2



Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 01/03/2006

MessageSujet: Re: Repression : etudiants grenoblois en prison   Dim 26 Mar à 23:55

Des casseurs mais il faut arréter avec ce terme...Des casseurs arretés "à proximité de poubelles en feu", des casseur alors qu'à grenoble une seule vitrine de magasin a été explosée et ce après les premieres charges de CRS vers 20H... Il faut arréter avec ces termes et ces insinuations stupides...Je ne cautionne pas la violence comme un moyen d'instaurer le rapport de force dans un mouvement social...Mais lorsque des CRS chargent en pleine journée dans des rues remplies d'enfants et de petits vieux, cette violence est condamnable, scandaleuse!! Voir ds CRS lancés apres des gamines de 17 ans et se jeter à quatre sur la dite demoiselle (cf les images du m6 grenoble....) là je trouve ça provocateur... La matraque du CRS et la violence policiére dechainée sont légales, cependant jeudi soir elles etaient illégitimes et disproportionnées...
Je participe à ce mouvement depuis son commencement, mes chaussures sont usées par le bitume grenoblois arpenté pour montrer mon opposition à ce contrat de merde, je suis aussi non violente et prompte à condamner toutes les actions conduites par des provocateurs ayant pour unique objectif de bordeliser ce mouvement d'une ampleur sans precedent cependant je suis TOTALEMENT solidaire des interpellés de jeudi soir... Pour moi ce dechainement policier etait politique et l'ensemble du mouvement social contre le cpe doit affirmer que la reppression et la stigmatisation ne viendront pas à bout de notre determination COLLECTIVE....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rivolte

avatar

Nombre de messages : 35
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Repression : etudiants grenoblois en prison   Lun 27 Mar à 1:44

Je n'aurais su dire mieux iut2 !
Je trouve ton message très perspicace. Enfin un peu de cohérence !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Repression : etudiants grenoblois en prison   

Revenir en haut Aller en bas
 
Repression : etudiants grenoblois en prison
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nikolai Khabibulin en prison
» 6 mois de prison pour Marion Jones
» Prison ferme pour Courbis
» Avis aux Grenoblois en bent : enquête mobilité/transport
» Présentation d'un nouveau VC grenoblois [CyrilC]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grenoble mobilisé contre le cpe :: Compte rendu-
Sauter vers: