Grenoble mobilisé contre le cpe

anti cpe
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Témoignage des magouilles des flics-casseurs en fin de manif

Aller en bas 
AuteurMessage
patbakou



Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Témoignage des magouilles des flics-casseurs en fin de manif   Sam 25 Mar à 19:20

Source primaire: http://rebellyon.info/article1838.html

Info Relayée sur : http://paris.indymedia.org/article.php3?id_article=55599#commentaires

<<<

Manifestation des Lyonnais-es à Paris le 23 mars 2006
==================================

Je suis allée à Paris hier. La manif s'est bien passée et il y avait du monde. Nous, gens de Lyon, de Grenoble, de Chambéry, avons formé un beau cortège "Lyon tient son Paris". Certains parisiens sont venus nous remercier d'être venus jusque là et nous étions fiers, même si le gros des lyonnais était à Lyon, sous les gaz des CRS.

Nous étions vraiment nombreux ! Puis, peu à peu, des vagues d'une centaine de "casseurs", appelés au son de cornes de brumes, dévalaient dans la foule, puis occupaient les lignes de bus ! Certains se sont fait voler ou frapper. À la fin de la manif, ils étaient des centaines... Environ 3 000 CRS et gendarmes mobiles bloquaient la place !

Les "casseurs" choisissaient une proie, fonçaient à 20, 30, 50, 100 sur lui (elle) et le (la) défonçaient et le dépouillaient ! Les forces de l'ordres s'en sont pris plein la gueule aussi mais les premiers visés étaient les manifestants. Les manifestants sortaient de la place tant bien que mal mais certains restaient à l'intérieur. Des voitures ont commencé à brûler, les vitrines à péter. Mon groupe a décidé de partir à la gare et je suis restée avec une amie car des potes à moi étaient à l'intérieur.

Les flics bloquaient l'accés à la place à tout le monde. Les passants nous ont accusés d'être les fauteurs de trouble, de faire repartir le bordel des banlieues ! On a dû leur expliquer qu'on était dans la rue car on n'en peut plus de vivre avec 300 euros par mois et d'être pris pour des cons ! Trois casseurs se sont précipités dans la rue, ils ont été interpellés puis sont passés... carte de Police à la main ! Là, on a halluciné, les mecs étaient vraiment chauds ! On s'est faufilé aprés eux car je voulais absolument rejoindre ma pote ! Un flic nous a avertis que si on repassait par là, il nous arrêterait. Il n'y avait plus rien ! Les pompiers éteignaient les voitures mais les casseurs étaient tous partis. Tout était calme...

J'ai rejoint les quais, il ne restait plus que des manifestants en état de choc. On a voulu sortir, mais les camions de flics nous prenaient en sandwich et nous empêchaient de sortir ! Je me suis avancée vers l'un d'entre eux pour lui expliquer qu'on n'était pas d'ici, qu'on hallucinait, qu'on voulait se barrer de cette ville de merde. Il nous a dit d'arrêter de sourire ou que ça risquait de mal tourner. Nous étions piégés ! Pourtant ils voyaient bien qu'il ne restait plus qu'une centaine de manifestants apeurés. Les flics ont commencé à nous filmer et étaient morts de rire face à notre incompréhension et à notre terreur. Ils ont commencé à charger sur ma droite et la foule s'est précipitée contre l'autre cordon de CRS. Une fille, paniquée, leur a demandé des informations, elle s'est fait gazée, puis le gendarme s'est excusé ! Mes genoux claquaient. Le cordon de flics s'est dissous, nous avons couru mais d'autres ont débarqué et ont fait barrage. En fait, ils nous déplaçaient contre le commissariat...

Les cordons se resserraient contre nous, ça hurlait dans tous les sens, deux filles voilées pleuraient. J'avais peur que l'un de nous tombe , que l'on meure étouffés ou piétinés... Les médias étaient parmi nous et nous canardaient de flashs, surtout dès qu'on hurlait. Les flics nous compressaient violemment pour qu'on se révolte et que les médias puissent prendre des photos ! Morts de trouille face aux assauts des forces de l'ordre, nous avons levé nos mains au ciel... Là, ils ont paru bien emmerdés ! Les flash fusaient toujours...

Un flic avec un fort accent de banlieue nous a dit de ne pas paniquer (très drôle), qu'on allait juste vérifier nos identités, que l'ordre de se disperser avait été donné plus d'une demi-heure auparavant et qu'il ne fallait pas nous étonner. Puis vint l'heure de la mise en scène médiatique ! 5 ou 6 flics rentraient en trombe parmi nous, se jetaient sur un mec, le plaquaient violemment au sol. Là, ils attendaient trente secondes, le temps des photos, puis viraient le mec. Ca a duré plus de deux heures. Je tiens à préciser que les arrestations se sont placées dans un ordre bien précis : ils ont commencé par les noirs, puis par les arabes, suivis des mecs qui avaient des dreads ou les cheveux longs, la violence était également graduée. Un gars s'est fait piétiné sous nos hurlements. C'était vraiment très violent..

Nous étions toujours filmés par les flics morts de rire. Ils évitaient tout de même de nous regarder dans les yeux. Par dessus la masse de casques de flics, le drapeau français flottait ; une drôle d'impression m'a serré le bide.... Une bande de 6 "racailles" est sortie escortée de la cour du commissariat. Ils se sont retrouvés avec nous, on a traité les flics de racistes, les gars scandaient artificiellement qu'ils n'étaient pas dans la manif. Ils se sont glissés dans un coin, 5 CRS les ont fait sortir discrètement (nous sommes 3 ou 4 a avoir vu la scène), une fille s'est accrochée à eux pour sortir, les flics sont allés la chercher et l'ont remise dans le cercle, les gars sont partis sous l'oeil complice des flics. Je hurlais sur un photographe, le traitait de collabo, de traitre. Il m'expliqua qu'il prenait juste des photos, qu'il n'écrivait pas les textes dessous, que parfois c'était utile, comme pour le syndicaliste dans la coma par exemple. Je me calmais, je voulais qu'il m'explique. Il m'a confirmé qu'il leur fallait des photos, que Sarkozy sait ce qu'il fait quand il ordonne de ne s'en prendre qu'au manifestants, que tout le monde sait que les RG sont avec les casseurs, sont dans toutes les manifs, dans toutes les AG. Je lui répondais que non, que moi, je ne savais pas, en tout cas pas à ce point !

Nous commencions à comprendre tous ce business, certains flics sont des "casseurs", des RG infiltrés pour embraser la foule, certains "casseurs" doivent avoir des arrangement avec eux pour nous taper sur la gueule dans les manifs (ça passe toujours mieux au JT plutôt que ce soit les CRS ou GM qui nous fracassent) et puis il y a les moutons, ceux qui suivent juste pour se divertir... Ils ont fini par me prendre par le bras pour m'interpeller, enfin ! Le flic était surpris que je vienne de Bron, je gardais le silence face à sa voix toute douce, il m'a souhaité un « passez une bonne soirée mademoiselle », sourire charmeur à l'appui, comme si tout cela était tout à fait normal, comme s'il avait l'habitude ! Il était 20 heures, l'heure des infos. Mes deux amies sont sorties juste après moi, mais nos deux potes, eux, n'étaient pas dans la rue...

On les a appelés, ils étaient dans un fourgon et allait être dispatchés dans des commissariats, ils ne savaient ni quand ni pourquoi, mais on les laissait répondre au téléphone. On a donc loupé notre train qui partait à 20h, on les a attendus jusquà 22h puis on a pris le dernier TGV pour Lyon. Un des deux a été relâché vers minuit, aprés avoir été transporté dans plein de cellules ; on lui a demandé s'il reconnaissait avoir perturbé l'ordre public puis on l'a relâché. Il n'avait toujours pas de nouvelles du dernier. Ils étaient de retour aujourd'hui.

Émilie ********, étudiante en Anthropologie à Lyon II

>>>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante



Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Témoignage des magouilles des flics-casseurs en fin de manif   Dim 26 Mar à 5:00

Bien sur. Et tu savais qu'en fait, le 11 Septembre, c'était juste un complot Américain ?
Non sérieusement, c'est grave de voir ce genre d'info circulé. La plupart des casseurs sont très jeunes, certains ont même 15 ou 16 ans. Vous avez déjà vu des flics de cet âge ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
varla

varla

Nombre de messages : 27
Localisation : beziers
Date d'inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Témoignage des magouilles des flics-casseurs en fin de manif   Dim 26 Mar à 6:03

a montpellier, ce sont des types de la bac (sans brassard donc en civil) qui ont jeté des tables et des chaises sur les manifestants qui étaient entrés dans le grand centre commercial de la ville, manière de foutre le bordel, puis qui en sont ressortis, on bloqué les portes, ont enfilé des casques et des brassards pour rentrer casser du manifestant samedi dernier. la bac quoi... si ya vraiment une atégorie de flic qui me fait plus peur que les autres c'est eux. pour moi des mecs qui circulent habillés en civil dans des caisses banalisées, ça ressemble plus à une milice qu'à notre police nationale. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanot 38



Nombre de messages : 167
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Témoignage des magouilles des flics-casseurs en fin de manif   Dim 26 Mar à 12:09

Il faut bien savoir que les"forces de l'ordre" sont toujours les forces du pouvoir en place contre lequel la manif se déroule. Elles agiront donc en fonctiondes ordres reçus.

Ceci dit, le dispositif mis en place pour une grosse manif est composé de professionnels entraînés et aguerris, et il ne faut pas se contenter de voir ce qui est visible, il n'y a pas que les escadrons casqués!
Les RG, la Bac (dont ce n'est pas le travail), les indics, c'est tout un réseau qui renseigne bien en amont du début de la manif.
Les responsables de la sécurité et du maintien de l'ordre, dont c'est le métier, savent qui, combien, d'où, par quels moyens et à quelle heure les casseurs, les suceptibles de l'être viennent à la manif.
Le dispositif approprié est donc mis en place selon la stratégie de communication voulue, selon l'image qu'on souhaite exploiter.
Par le passé, et j'ai une vieille expérience, on a vu des casseurs attaquer des lycéens, puis la semaine d'après être maitrisés sans problèmes.....
Si le ministre décide d'avoir des images de casse à exploiter, il est facile à ses hommes de laisser agir des malfaisants, de provoquer les incidents si besoin, de participer, pourquoi pas aux dégradations. Les exemples de flics pris en flag de casse par les service d'ordre des syndicats ne manquent pas. Ca c'est déjà fait, ça peut se refaire.
Je confirme donc la véracité des témoignages qui précèdent, j'ai moi-même été témoin, par le passé, de tels agissements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blackduty



Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: Témoignage des magouilles des flics-casseurs en fin de manif   Dim 26 Mar à 12:45

Et moi, j'ai été témoin d'une attaque avec des tanks dans une manif !
J'en suis témoin ! Laughing

PS: ça se traite votre maladie, tout n'est pas perdu Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thoreau



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Témoignage des magouilles des flics-casseurs en fin de manif   Dim 26 Mar à 12:47

"Plus de slogans contre les flicards,
Mais des fusils, des pavés des grenades"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanot 38



Nombre de messages : 167
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Témoignage des magouilles des flics-casseurs en fin de manif   Dim 26 Mar à 12:59

The Sun de Londre, déconseille aux anglais de passer le wekend à paris car ily des blindés rive gauche! Tu es à peu-près au niveau de ce torchon, Blackduty, encore un effort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blackduty



Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: Témoignage des magouilles des flics-casseurs en fin de manif   Dim 26 Mar à 13:05

oui Jeannot, je m'adapte assez vite pour ce qui est du niveau de source sur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanot 38



Nombre de messages : 167
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Témoignage des magouilles des flics-casseurs en fin de manif   Dim 26 Mar à 13:08

Pour le niveau , alors c'est bon. Tu vas enfin pouvoir passer à la grammaire, au vocabulaire, enfin à tout ce qui est utile pour se faire entendre autrement q'avec des slogans....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante



Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Témoignage des magouilles des flics-casseurs en fin de manif   Dim 26 Mar à 13:16

varla a écrit:
pour moi des mecs qui circulent habillés en civil dans des caisses banalisées, ça ressemble plus à une milice qu'à notre police nationale. Rolling Eyes
T'a pas l'impression que c'est mieux pour les flags ? Et t'es au courant que ça existe dans TOUT les pays ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark

Dark

Nombre de messages : 32
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 25/02/2006

MessageSujet: Re: Témoignage des magouilles des flics-casseurs en fin de manif   Dim 26 Mar à 14:43

Dites moi Jeanot38 et Blackduty ici c'est pas msn...
Les j'te répond tu m'répond sans arguments... ça va un moment.

SVP respectez ceux qui lise le forum en espérant trouver des réponses à leurs questions et non pas du "blabla"

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanot 38



Nombre de messages : 167
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Témoignage des magouilles des flics-casseurs en fin de manif   Dim 26 Mar à 15:15

C'est juste, Dark. Je présente donc mes excuses aux lecteurs et à Blackduty.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roder

Roder

Nombre de messages : 118
Localisation : Chambéry (étudiant de)
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Aïe   Dim 26 Mar à 15:30

Il est vrai que ceci est vraiment lamentable que des manifestants se fasent taper dessus. Mais d'un côté, accuser les forces de l'ordre est quelque chose d'un peu autoritaire de la part des manifestants car il faut se rappeler que tout n'est pas facile, même pour eux. De plus, il faut arrêter de les prendre pour des "grands méchants loups" qui en fait sont les vrais casseurs, ceux qui se foutent totalement du CPE et qui souvent sont des jeunes qui pensent de pas avoir d'avenir et qui croient que tout casser est la seule solution (cf certains jeunes des cités).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blackduty



Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: Témoignage des magouilles des flics-casseurs en fin de manif   Dim 26 Mar à 15:32

Effectivement Dark,

Je présente donc a mon tour, mes excuses aux lecteurs et a Jeanot 38 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minijo38



Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Re: Témoignage des magouilles des flics-casseurs en fin de manif   Dim 26 Mar à 16:24

Roder une question: Tu vie dans la merde que vive ces jeunes je ne crois pas alors au lieu de les juger essayer un peu de comprend certain de leur actes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roder

Roder

Nombre de messages : 118
Localisation : Chambéry (étudiant de)
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Témoignage des magouilles des flics-casseurs en fin de manif   Dim 26 Mar à 16:31

J'ai pas dit ça, j'ai juste voulu montrer qu'il faut essayer d'être "normal" d'un côté comme de l'autre car moi non plus je ne roule pas sur l'or. Et de toute façon, si à chaque fois qu'un gouvernement prpose des réformes et que tout le monde manifestent, je pense qu'on ne s'en sortira jamais (le gouvernement ne ressemble pas à celui de Bush et je pense que le CPE n'outrepasse pas irrémédiablement nos droits acquis jusqu'ici!) ! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanot 38



Nombre de messages : 167
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Témoignage des magouilles des flics-casseurs en fin de manif   Dim 26 Mar à 18:06

Roder," à chaque fois qu'un gouvernement propose des réformes" dis-tu, mais les exemples de réformes qui n'ont pas sucité ces réaction, il y en a: les 35 heures, la semaine de 40 heures, la 5° semaine de congés, l'école obligatoire jusqu'à 16 ans......
Le problème, pour ce CPE, c'est que ce n'est pas une réforme, une avancée, un progrès. Le problème, avec ce gouvernement, c'est qu'il est issu d'élections anciennes et que depuis, il s'est fait recaller 3 fois!
Il est donc légitime que les gens s'exprimment contre le CPE en manifestant puisque ce gouvernement ne veut rien entendre, rien lacher, n'a pas consulté avant, alors que cette loi n'a jamais fait partie du proramme électoral de cette majorité de députés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roder

Roder

Nombre de messages : 118
Localisation : Chambéry (étudiant de)
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Témoignage des magouilles des flics-casseurs en fin de manif   Dim 26 Mar à 18:15

Encore une fois pas d'accord avec toi jeannot(comme quoi...): De toutes façons, jamais aucune réforme ne sera acceptée par l'opposition et le fait que tu dises que la majorité est un peu vieille me laisse un peu perplexe. Car 3 ans et des cassures (NON à l'Europe l'année dernière par ex) ne veut pas dire qu'il ne sert plus à rien de faire confiance au gouvernement qui lui propose des solutions ! (cf retraites en 2003 : il est difficile de se rendre compte pour certains que le papy boom est un fait !!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanot 38



Nombre de messages : 167
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Témoignage des magouilles des flics-casseurs en fin de manif   Dim 26 Mar à 18:36

Roder, je te donne des faits, tu distords, tu refuse l'argument, tu oublie les régionale.....es-tu de bonne foi ou prends tu la relève des mandatés lUMP précédents pour polluer ce forum dont tu devrais relire le titre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roder

Roder

Nombre de messages : 118
Localisation : Chambéry (étudiant de)
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Témoignage des magouilles des flics-casseurs en fin de manif   Dim 26 Mar à 18:47

Je ne refuse pas l'argument et je relis bien le titre du forum. Mais on est dans une démocratie et je vois que quand on donne des arguments pour une idée, on ne peut pas la défendre. Dans ce cas, c'est toi qui est de mauvaise foi car il est facile de prendre les mauvais côtés d'une loi et de crier au scandale ! Mais il est trop difficile de chercher les bons côtés.
De toutes façons, il faut attendre pour voir si le CPE est bien pour l'économie et le taux de chômage du pays. Donc, si vous vous bornez à tout refuser, eh bien il yaura un gouvernement de gauche qui une fois de plus proposera une loi non réfléchie quant à son avenir et qui tombera à l'eau (cf contrats emploi-jeunes).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Témoignage des magouilles des flics-casseurs en fin de manif   

Revenir en haut Aller en bas
 
Témoignage des magouilles des flics-casseurs en fin de manif
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les meilleurs "casseurs de plaquage"
» [magouilles & pognon] dépenser l'argent de l'asso
» Ma première compétition :-) (long)
» Présentation du ch'ti gars à roulettes [HandiTrike]
» Surentrainement ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grenoble mobilisé contre le cpe :: Compte rendu-
Sauter vers: